Photo: David Doan
Fishermen's Terminal. Photo: Don Wilson
Photo: Joe Mabel

Patrimoine culturel nordique

Télécharger le Guide complet du patrimoine culturel des Américains d’origine nordique à Seattle

Les immigrants des pays nordiques (Norvège, Suède, Danemark, Islande et Finlande) s’installèrent en grand nombre dans la région du Nord-Ouest Pacifique à la fin du XIXe siècle, attirés par le paysage de fjords d’eau salé, de terres arables, de forêts et de montagnes qui leur rappelaient leur région d’origine. En 1910, les Scandinaves représentaient le plus grand groupe ethnique dans l’État de Washington, comprenant plus de 30 pour cent de la population née à l’étranger.

Les lettres envoyées par les immigrants à leurs familles et amis dans leurs pays d’origine décrivaient des opportunités économiques autour de Seattle. Ces lettres étaient accompagnées de tracts en suédois et en norvégien des chemins de fer transcontinentaux faisant la promotion de terres disponibles pour s’y installer.

De nombreux immigrants nordiques travaillaient comme pêcheurs et dans les conserveries, comme bûcherons et dans les moulins, et comme agriculteurs, mineurs et constructeurs de bateaux. Dans les communautés rurales, les colons construisaient des maisons en rondins taillés à la main avec des coins entaillés dans les règles de l’art du savoir-faire européen, et les agriculteurs s’organisaient en coopératives reflétant les valeurs sociales traditionnelles.

Dans les milieux urbains comme à Seattle et Tacoma, les journaux en suédois et norvégien fleurissaient et de nombreuses églises et organisations sociales étaient créées pour offrir une sécurité et un sens de la communauté à la population nordique de la région. De nombreuses entreprises locales emblématiques furent fondées par des immigrants nordiques et leurs descendants, notamment Nordstrom, l’un des grands magasins les plus importants du pays aujourd’hui et les restaurants de fruits de mer Ivar’s fondés par Ivar Haglund, une personnalité locale connue comme le « Roi du front de mer ».

Aujourd’hui, le patrimoine nordique de Seattle est célébré lors de festivals traditionnels, d’expositions et de performances ouvertes au public. De nombreuses organisations communautaires offrent des enseignements en langues nordiques, parrainent des chœurs et des groupes de danse et enseignent les arts folkloriques traditionnels comme le rosemaling, une technique de peinture décorative sur bois. Plusieurs églises dans le quartier de Ballard et au-delà continuent de proposer des services en langues nordiques.

Des organisations telles que Sons of Norway (les Fils de Norvège), Daughters of Norway (les Filles de Norvège), Swedish Cultural Center (le Centre culturel suédois), Northwest Danish Association (l’Association danoise du Nord-Ouest),  Icelandic Club (le Club islandais), Finlandia Foundation (la Fondation finlandaise) et Swedish Finn Historical Society (la Société historique finno-suédoise) possèdent une documentation de la généalogie et de l’histoire de la communauté et parrainent des événement spéciaux tout au long de l’année.

En savoir plus sur le riche patrimoine culturel de Seattle

Instagram

Publicités